Cette bande-dessinée d’Anthony Pastor fait suite au premier tome, le sentier des reines. Dans ce road-movie, Anthony Pastor à l’art de manier les couleurs et les ambiances. Nous parcourons plusieurs tableaux, tour à tour chatoyants et glacés… Il nous invite à suivre les péripéties des différents personnages. Leurs émotions sont à la fois teintées d’amour et de haine, d’animalité, de douceur comme de violence.

L’histoire se déroule dans la France d’après 14-18. Dans le premier tome, nous avons eu l’occasion de découvrir Pauline et Blanca, deux femmes qui ont perdu leur mari et ce, peu après qu’ils soient revenus miraculeusement de la guerre. Triste ironie. C’est à ce moment-là que les deux femmes quittent leur village natal et décident de partir vers de nouveaux horizons.

Dans ce deuxième tome, elles se retrouvent aux Antipodes, en compagnie de Florentin et d’Arpin. C’est sur cette route initiatique que nous allons les suivre et apprendre à la fois à les connaître, mais aussi à découvrir la toile psychologique que tisse Anthony Pastor avec habilité, presque à la façon d’un thriller.  Grâce à son univers graphique impactant, voir cinématographique, nous suivons les sentiers tortueux qui mèneront chacun des personnages vers leur propre libération. Une suite absolument vertigineuse, autant d’un point de vue scénaristique que visuel.